A l’arrivée de Noël, ne pas mettre Jésus dans un coin

Dans son homélie prononcée lundi 16 décembre, le Pape François met en exergue deux attitudes typiques de «chrétiens tièdes», celle des chefs des prêtres avec Jésus au temple, et celle qui consiste à «mettre Dieu dans un coin et à se laver les mains» ; or, «pensons à ce qui arriverait », si Dieu agissait…