Feuille de messe du Dimanche

Messe du Dimanche 26 Juin 2022

13ème dimanche du temps Ordinaire – année C

Suite à la publication de la nouvelle traduction du missel romain, les changements pour l’assemblée sont indiqués en orange.

Communauté Catholique Francophone de Singapour et de Kuala Lumpur

Chant d’entrée

R. Jérusalem, Jérusalem, quitte ta robe de tristesse !
Jérusalem, Jérusalem, chante et danse pour ton Dieu !

1. Debout, resplendis, car voici ta lumière, et sur toi la gloire du Seigneur. (bis)
Lève les yeux et regarde au loin, que ton cœur tressaille d´allégresse.
Voici tes fils qui reviennent vers toi, et tes filles portées sur la hanche.

2. Toutes les nations marcheront vers ta lumière, et les rois à ta clarté naissante. (bis)
De nombreux troupeaux de chameaux te couvriront, les trésors des mers afflueront vers toi.
Ils viendront d´Epha, de Saba, de Qédar, faisant monter vers Dieu la louange.

3. Les fils d´étrangers rebâtiront tes remparts et leurs rois passeront par tes portes. (bis)
Je ferai de toi un sujet de joie. On t´appellera ´Ville du Seigneur´,
Les jours de ton deuil seront tous accomplis, parmi les nations tu me glorifieras.

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu tout-puissant,
Je reconnais devant vous, frères et sœurs,
Que j’ai pêché en pensée, en parole,
Par action et par omission ;
Oui, j’ai vraiment pêché.
C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie,
Les anges et tous les saints,
Et vous aussi, frères et sœurs,
De prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Prière pénitentielle

Kyrie, Kyrie eleison, Kyrie eleison, eleison
Christe eleison, Christe eleison
Kyrie, Kyrie eleison, Kyrie eleison, eleison

Gloria

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, roi du ciel, Dieu le père tout-puissant.
Seigneur Fils unique, Jésus Christ
Seigneur Dieu, agneau de Dieu, le fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car toi seul es Saint,
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très Haut : Jésus Christ, avec le Saint Esprit,
Dans la gloire de Dieu le Père,
Amen

Première Lecture

Lecture du premier livre des Rois (1 R 19, 16b.19-21)

En ces jours-là, le Seigneur avait dit au prophète Élie : « Tu consacreras Élisée, fils de Shafath, comme prophète pour te succéder. » Élie s’en alla. Il trouva Élisée, fils de Shafath, en train de labourer. Il avait à labourer douze arpents, et il en était au douzième. Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau. Alors Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie, et lui dit : « Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, puis je te suivrai. » Élie répondit : « Va-t’en, retourne là-bas ! Je n’ai rien fait. » Alors Élisée s’en retourna ; mais il prit la paire de bœufs pour les immoler, les fit cuire avec le bois de l’attelage, et les donna à manger aux gens. Puis il se leva, partit à la suite d’Élie et se mit à son service.

– Parole du Seigneur.

Psaume

R/ Dieu, mon bonheur et ma joie !

Garde-moi, mon Dieu : j’ai fait de toi mon refuge.
J’ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dépend mon sort. »

Je bénis le Seigneur qui me conseille :
même la nuit mon cœur m’avertit.
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
il est à ma droite : je suis inébranlable.

Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance :
tu ne peux m’abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

Je n’ai pas d’autre bonheur que toi.
Tu m’apprends le chemin de la vie :
devant ta face, débordement de joie !
À ta droite, éternité de délices !

Deuxième lecture

Lecture de la lettre de St Paul aux Galates (Ga 5, 1.13-18)

Frères, c’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage. Vous, frères, vous avez été appelés à la liberté. Mais que cette liberté ne soit pas un prétexte pour votre égoïsme ; au contraire, mettez-vous, par amour, au service les uns des autres. Car toute la Loi est accomplie dans l’unique parole que voici : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde : vous allez vous détruire les uns les autres. Je vous le dis : marchez sous la conduite de l’Esprit Saint, et vous ne risquerez pas de satisfaire les convoitises de la chair. Car les tendances de la chair s’opposent à l’Esprit, et les tendances de l’Esprit s’opposent à la chair. En effet, il y a là un affrontement qui vous empêche de faire tout ce que vous voudriez. Mais si vous vous laissez conduire par l’Esprit, vous n’êtes pas soumis à la Loi.

– Parole du Seigneur.

Évangile

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 9, 51-62)

Comme s’accomplissait le temps où il allait être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem. Il envoya, en avant de lui, des messagers ; ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue. Mais on refusa de le recevoir, parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem. Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? » Mais Jésus, se retournant, les réprimanda. Puis ils partirent pour un autre village.

En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. »

Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est images-1.png.

Credo

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
Est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
Le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
A la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.
Amen

Prière universelle

R/ Notre Père, notre Père, nous te supplions humblement

Prêtre : Priez, frères et sœurs, que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le père tout-puissant.

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

Liturgie de l’Eucharistie

Obole Digitale à la Quête !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-2.png.

PayNow   UEN : T08CC4019H

Sanctus

Saint, Saint, Saint le Seigneur, le Dieu de l’univers. (bis)

Ciel et terre sont remplis de ta splendeur et de ta gloire.
Hosanna au plus haut des cieux !
Hosanna au plus haut des cieux !
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.
Hosanna au plus haut des cieux !
Hosanna au plus haut des cieux !
Hosana, Hosana, Hosana

Anamnèse 

Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus, nous proclamons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire.

Notre Père

Notre Père,
Qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, 
Que Ton règne vienne, 
Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi 
A ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal.
Car c’est à Toi qu’appartiennent, le règne, la puissance et la gloire, 
Pour les siècles des siècles,
– Amen

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-2.png.

Agneau de Dieu

Chant de communion

R/ Voici le Corps et le Sang du Seigneur,
la coupe du salut et le pain de la vie.
Dieu immortel se donne en nourriture
pour que nous ayons la vie éternelle

1- Au moment de passer vers le Père
le Seigneur prit du pain et du vin,
pour que soit accompli le mystère
qui apaise à jamais notre faim.

2 – Dieu se livre lui-même en partage,
par amour pour son peuple affamé.
Il nous comble de son héritage
afin que nous soyons rassasiés.

3 – C’est la foi qui nous fait reconnaître,
dans ce pain et ce vin consacrés,
la présence de Dieu notre maître
le Seigneur Jésus ressuscité.

4 – Que nos langues sans cesse proclament,
la merveille que Dieu fait pour nous.
Aujourd’hui il allume une flamme,
afin que nous l’aimions jusqu’au bout.

Chant d’envoi

Que vive mon âme à te louer
Tu as posé une lampe,
une lumière sur ma route,
Ta parole, Seigneur, ta parole, Seigneur.

Heureux ceux qui marchent dans tes voies, Seigneur !
De tout mon cœur, je veux garder ta parole,
Ne me délaisse pas, Dieu de ma joie.

Heureux ceux qui veulent faire ta volonté !
Je cours sans peur sur la voie de tes préceptes
Et mes lèvres publient ta vérité.

Heureux ceux qui suivent tes commandements !
Oui plus que l’or, que l’or fin j’aime ta loi,
Plus douce que le miel est ta promesse.

Heureux ceux qui méditent sur la sagesse !
Vivifie-moi, apprends-moi tes volontés ;
Dès l’aube de ta joie tu m’as comblé.