Les scouts au service de l’association Willing Hearts : Foucault, chef de troupe, raconte…

Le groupe scout s’est mis au service de l’association singapourienne Willing Hearts qui prépare et distribue des milliers de repas chaque jour sur l’île. Foucault, chef de Troupe, qui accompagnait les jeunes pour cette matinée pas comme les autres, nous en fait le récit.

Ce samedi 23 janvier, après un lever, non sans peine, c’est dans la bonne humeur que la troupe se retrouve aux portes de l’association Willing Hearts. L’objectif est simple : préparer pas moins de 10 000 repas pour les familles les plus démunies de la ville, à partir de la nourriture excédentaire récupérée auprès de la grande distribution.

Après le déchargement des camions livrant les denrées données par différents supermarchés de la ville, nous nous répartissons en deux groupes. Le premier est affecté à la chaine d’empaquetage des repas, tandis que l’autre se charge de l’épluchage et de la découpe des légumes. Au milieu de volontaires réguliers, Scouts et Guides s’allient ainsi pour éplucher les patates, les oignons, faire la plonge, cuisiner le riz et répartir les plats dans des boites individuelles.

Cette matinée, placée sous le signe du service et de la charité a été l’occasion de se mettre au service, en se fatiguant concrètement et physiquement pour l’autre.
La première exigence du scout étant de rendre chaque jour un service à quelqu’un, nous avons pu vivre ensemble la promesse qui nous unit, avant de partager à 9h un petit déjeuner bien mérité.

Retour en quelques mots des jeunes qui participaient à ce service :  « C’est important d’aider les plus pauvres » 
« Il faut être solidaire, aider sans compter »
« Une petite action peut faire beaucoup de choses »
J’ai bien apprécié cette action et ça rend service »

Foucault, chef de Troupe se présente :
« Je suis à Singapour depuis août 2020  pour ma dernière année d’études que je fais à NUS. En France, j’ai été chef scout pendant 2 ans ; ça a été, au sortir de ma prépa, deux belles années au service des jeunes. C’est au Maroc, lors d’une retraite dans le désert, que j’ai entendu parler des scouts francophones de Singapour. C’est ainsi que je me suis engagé ici en tant que chef de Troupe à la Troupe 1ère Guy de Larigaudie. »