Bénédicte, catéchiste d’un groupe de CM2, introduit son année avec l’Evangile de Bartimée

Ta première séance de caté a été consacrée au lancement du thème pastoral de l’année…Comment as-tu procédé ?
Après un rapide tour de table qui a donné l’occasion à chacun de se présenter et de dire ses freins et ses motivations pour venir au caté, j’ai présenté en quelques mots l’Evangile de Bartimée. Puis j’ai demandé à un des enfants de le lire doucement pour que nous l’écoutions tous ensemble avec la plus grande attention…Ce qui nous a permis d’une part de repérer la Parole de l’année et plus largement de noter les mots, les passages marquants. Après la lecture, nous avons fait un temps calme de 3 minutes pour méditer l’Evangile puis chacun a dit et noté sur un post-it ce qu’il en avait retenu et ce qui était le plus important à ses yeux.

Quels sont les aspects de cet Evangile auxquels les enfants ont été particulièrement sensibles ?
C’est d’abord le courage de Bartimée. Malgré son handicap – il est sur le côté, marginalisé – , il ose aller à la rencontre du Christ. Ce qui a fait dire aux enfants qu’il ne faut jamais abandonner même dans les moments les plus difficiles, il faut avoir confiance. C’est aussi le regard du Christ sur Bartimée qui a touché les enfants. Le mot « respect » est revenu souvent dans la discussion. Le Christ fait une place pour chacun de nous, quels que soient notre condition, notre chemin.
Et  puis, nous en avons profité pour mettre en lien ce texte avec la première communion qu’ils préparent cette année. Ils vont à leur tour, dans la confiance et nourris du corps du Christ, avoir à se lever, pour être l’Eglise de demain !

Un thème qui lance bien l’année de caté, alors ?
Oui ! Un thème idéal pour démarrer l’année. Il a permis un partage inattendu et profond avec les enfants. Cette première séance a permis de briser la glace, de mettre chacun en confiance, moi y comprise ! C’est de bonne augure pour la suite.

Bénédicte est mariée, a 2 enfants et vit à Singapour depuis 3 ans. A la lumière du parcours Zachée qu’elle a suivi avec son mari, elle a décidé de se lancer cette année dans le caté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *