Feuille de messe du dimanche 4 octobre

Communautés Catholiques Francophones de Singapour – Kuala Lumpur – Rangoun En union de prière avec les Églises locales

Annonces

Save the Date – Fête Paroissiale le 15 Novembre A vos agendas! Retrouvons-nous le 15 Novembre pour la Fête Paroissiale, adaptée aux circonstances actuelles. Plus d’infos à venir bientôt !

Drive In pour recevoir la communion Pour toux ceux qui suivent la messe en ligne et qui n’ont pas accès à la communion, un nouveau service a été mis en place : le « communion drive-in ». Suivez le lien ci-dessous !

https://www.paroisse-singapour.com/2020/09/16/le-communion-drive-inpour-recevoir-la-communion-chez-soi/

Continuité de la quête : pourquoi et comment donner.

Nous n’avons pas eu de messe en église depuis des semaines et donc plus une seule quête. Or, certaines dépenses continuent de courir. Par avance, un grand merci pour votre soutien financier qui permet au Père Patrick de continuer sa mission et à la Communauté de vivre pleinement sa foi, même au travers des épreuves que nous vivons.

Plus d’infos ici.

Message d’accueil

Chant d’entrée : Vigne de Dieu

R/ : Vigne de Dieu, sang de Jésus Christ, dans notre monde, sève de l’Esprit.
Vigne de Dieu, sang de Jésus Christ, dans notre monde, porte du fruit, porte du fruit !

  1. Vigne plantée par la main de Dieu le Père,
    Vigne taillée pour des grappes de lumière,
    Vigne choisie, peuple de Dieu.(bis)
  2. Vigne éclairée au soleil de la tendresse,
    Vigne émondée pour les fruits de la jeunesse.
    Vigne choisie, peuple de Dieu.(bis)
  3. Vigne flétrie par les bois qui se dessèchent,
    Vigne guérie par la croix qui nous libère.
    Vigne choisie, peuple de Dieu.(bis)

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères
que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission.
Oui, J’ai vraiment péché. C’est pourquoi je supplie
la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints,
et vous aussi mes frères,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Prière pénitentielle 

Seigneur, prends pitié.      Seigneur, prends pitié.
Ô Christ, prends pitié.       Ô Christ, prends pitié.
Seigneur, prends pitié.      Seigneur, prends pitié.

Gloria 

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
Pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père. Amen

Première lecture (Is 5, 1-7)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Je veux chanter pour mon ami le chant du bien-aimé à sa vigne. Mon ami avait une vigne sur un coteau fertile. Il en retourna la terre, en retira les pierres, pour y mettre un plant de qualité. Au milieu, il bâtit une tour de garde et creusa aussi un pressoir. Il en attendait de beaux raisins, mais elle en donna de mauvais. Et maintenant, habitants de Jérusalem, hommes de Juda, soyez donc juges entre moi et ma vigne ! Pouvais-je faire pour ma vigne plus que je n’ai fait ? J’attendais de beaux raisins, pourquoi en a-t-elle donné de mauvais ? Eh bien, je vais vous apprendre ce que je ferai de ma vigne : enlever sa clôture pour qu’elle soit dévorée par les animaux, ouvrir une brèche dans son mur pour qu’elle soit piétinée. J’en ferai une pente désolée ; elle ne sera ni taillée ni sarclée, il y poussera des épines et des ronces ; j’interdirai aux nuages d’y faire tomber la pluie. La vigne du Seigneur de l’univers, c’est la maison d’Israël. Le plant qu’il chérissait, ce sont les hommes de Juda. Il en attendait le droit, et voici le crime ; il en attendait la justice, et voici les cris.

– Parole du Seigneur.

Psaume (Ps  79 (80), 9-12, 13-14, 15-16a, 19-20)

R/ La vigne du Seigneur de l’univers, c’est la maison d’Israël. (cf. Is 5, 7a)

La vigne que tu as prise à l’Égypte,
tu la replantes en chassant des nations.
Elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
Tous les passants y grappillent en chemin ;
le sanglier des forêts la ravage
et les bêtes des champs la broutent.

Dieu de l’univers, reviens !
Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
celle qu’a plantée ta main puissante.

Jamais plus nous n’irons loin de toi :
fais-nous vivre et invoquer ton nom !
Seigneur, Dieu de l’univers, fais-nous revenir ;
que ton visage s’éclaire, et nous serons sauvés.

Deuxième lecture (Ph 4, 6-9)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Philippiens

Frères, ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus. Enfin, mes frères, tout ce qui est vrai et noble, tout ce qui est juste et pur, tout ce qui est digne d’être aimé et honoré, tout ce qui s’appelle vertu et qui mérite des éloges, tout cela, prenez-le en compte. Ce que vous avez appris et reçu, ce que vous avez vu et entendu de moi, mettez-le en pratique. Et le Dieu de la paix sera avec vous.

– Parole du Seigneur.

Acclamation de l’évangile : Chante Alléluia au Seigneur

Alléluia, Alléluia
C’est moi qui vous ai choisis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, dit le Seigneur.
Alléluia

Évangile (Mt 21, 33-43)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon. Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : ‘Ils respecteront mon fils.’ Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : ‘Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !’ Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Je crois en Dieu (symbole des Apôtres)

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre. Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ; Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, Est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ; Le troisième jour est ressuscité des morts, Est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, D’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, A la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Prière universelle

R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

Nous fêtons aujourd’hui la fête de Saint François d’Assise. Puisse la fête de ce grand saint apporter un surcroît de paix à l’Église et au monde. Seigneur nous te prions.

R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

Ce week-end, les habitants de Nouvelle Calédonie s’expriment par vote sur l’autodétermination. La tension est forte entre les protagonistes. Puissent la paix et le respect de la démocratie être au cœur des préoccupations. Seigneur nous te prions.

R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

En cette période de restrictions des déplacements, des personnes souffrent de l’éloignement et de l’isolement. Puisse ta lumière les réconforter. Seigneur nous te prions.

R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

Ce week-end, les scouts francophones de Singapour se retrouvent pour la seconde fois. Puisse ton esprit être présent dans leurs rassemblements et guider les chefs et les cheftaines qui les accompagnent. Seigneur nous te prions.

 R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

 Notre Père

Chant de communion : Venez approchons-nous de la table du Christ

R/ Venez, approchons de la table du Christ
Il nous livre son corps et son sang
Il se fait nourriture, pain de vie éternelle
Nous fait boire à la coupe des noces de l’agneau

La sagesse de Dieu a préparé son vin
Elle a dressé la table, elle invite les saints
Venez boire la coupe, venez manger le pain
Soyez la joie de Dieu, accourez au festin

Par le pain et le vin reçus en communion
Voici le sacrifice qui nous rend à la vie
Le sang de l’alliance jaillit du cœur de Dieu
Quand le verbe fait chair s’offre à nous sur la croix

Dieu est notre berger, nous ne manquons de rien
Sur les prés d’herbes fraîches, il nous fait reposer
Il restaure notre âme, il nous garde du mal
Quand il dresse pour nous la table du salut

Chant de sortie : Regarde l’Étoile

Si le vent des tentations s’élève
Si tu heurtes le rocher des épreuves
Si les flots de l’ambition t’entraînent
Si l’orage des passions se déchaîne

R/ Regarde l’étoile, Invoque Marie, Si tu la suis, tu ne crains rien
Regarde l’étoile, Invoque Marie, Elle te conduit sur le chemin

Quand l’angoisse et les périls, le doute
Quand la nuit du désespoir te recouvre
Si devant la gravité de tes fautes
La pensée du jugement te tourmente

Si ton âme est envahie de colère
Jalousie et trahison te submergent
Si ton cœur est englouti dans le gouffre
Emporté par les courants de tristesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *