Feuille de prière à la maison du dimanche 17 mai 2020

Communautés Catholiques Francophones de
Singapour – Kuala Lumpur – Rangoun
En union de prière avec les Églises locales

Annonces 

Continuité de la quête : pourquoi et comment donner.

Nous n’avons pas eu de messe en église depuis 8 semaines et donc plus une seule quête. Or, certaines dépenses continuent de courir. Par avance, un grand merci pour votre soutien financier qui permet au Père Patrick de continuer sa mission et à la Communauté de vivre pleinement sa foi, même au travers des épreuves que nous vivons. 

Plus d’infos ici

Collecte 2020 de soutien au fonctionnement de la CCFS

La Communauté Catholique Francophone de Singapour (CCFS) a besoin de vos dons pour financer son fonctionnement, les activités qui rassemblent petits et grands tout au long de l’année et pour assurer des conditions de vie décentes à notre aumônier.

Plus d’infos ici

Soutien aux familles en deuil 

Un membre de ma famille est décédé en France ou en Belgique: que propose la communauté catholique francophone ?  L’aumônier vous proposera par WhatsApp ou par la plate-forme Zoom d’évoquer la vie du défunt, de parler de la mort, de ce que disent les Écritures. Il bâtira avec vous une célébration de mémoire et d’espérance à laquelle peuvent se joindre les membres des familles qui sont en dehors de Singapour. Ce temps est essentiel pour permettre aux petits comme aux grands de commencer leur deuil. Dix familles ont déjà bénéficié de ce service.

Contactez votre aumônier ici

Chant d’entrée

À toi puissance et gloire,
À toi honneur et force,
À toi la majesté,
Ô Dieu à jamais !

1. Toi l’Agneau immolé, (bis)
Tu t’es livré pour nous, (bis)
Tu as versé ton sang (bis)
Pour nous sauver !

À toi puissance et gloire,
À toi honneur et force,
À toi la majesté,
Ô Dieu à jamais !

2. Et Dieu t’a exalté : (bis)
Il t’a donné le Nom (bis)
Au-dessus de tout nom, (bis)
Jésus vainqueur !

À toi puissance et gloire,
À toi honneur et force,
À toi la majesté,
Ô Dieu à jamais !

3. Sur la terre et aux cieux, (bis)
Tout genou fléchira, (bis)
Toute langue dira, (bis)
Tu es Seigneur !

À toi puissance et gloire,
À toi honneur et force,
À toi la majesté,
Ô Dieu à jamais !

Kyrie 

Kyrie eleison, eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison
Christe eleison, eleison, Christe eleison, Christe eleison
Kyrie eleison, eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison

Gloria

Gloria in excelsis Deo ! Gloria Deo Domino ! (bis)

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce, Pour ton immense gloire, Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ; Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

Première lecture 

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là, Philippe, l’un des Sept, arriva dans une ville de Samarie, et là il proclamait le Christ.
Les foules, d’un même cœur, s’attachaient à ce que disait Philippe, car elles entendaient parler des signes qu’il accomplissait, ou même les voyaient.
Beaucoup de possédés étaient délivrés des esprits impurs, qui sortaient en poussant de grands cris.
Beaucoup de paralysés et de boiteux furent guéris.
Et il y eut dans cette ville une grande joie.
Les Apôtres, restés à Jérusalem, apprirent que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu.
Alors ils y envoyèrent Pierre et Jean.
À leur arrivée, ceux-ci prièrent pour ces Samaritains afin qu’ils reçoivent l’Esprit Saint ; en effet, l’Esprit n’était encore descendu sur aucun d’entre eux : ils étaient seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus.
Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent l’Esprit Saint.

Parole du Seigneur.

Psaume 

Terre entière, acclame Dieu, chante le Seigneur !

Acclamez Dieu, toute la terre ;
fêtez la gloire de son nom,
glorifiez-le en célébrant sa louange.
Dites à Dieu : « Que tes actions sont redoutables »

« Toute la terre se prosterne devant toi,
elle chante pour toi, elle chante pour ton nom. »
Venez et voyez les hauts faits de Dieu,
ses exploits redoutables pour les fils des hommes.

Il changea la mer en terre ferme :
ils passèrent le fleuve à pied sec.
De là, cette joie qu’il nous donne.
Il règne à jamais par sa puissance.

Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu :
je vous dirai ce qu’il a fait pour mon âme ;
Béni soit Dieu qui n’a pas écarté ma prière,
ni détourné de moi son amour !

Deuxième lecture 

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Bien-aimés, honorez dans vos cœurs la sainteté du Seigneur, le Christ.
Soyez prêts à tout moment à présenter une défense devant quiconque vous demande de rendre raison de l’espérance qui est en vous ; mais faites-le avec douceur et respect.
Ayez une conscience droite, afin que vos adversaires soient pris de honte sur le point même où ils disent du mal de vous pour la bonne conduite que vous avez dans le Christ.
Car mieux vaudrait souffrir en faisant le bien, si c’était la volonté de Dieu, plutôt qu’en faisant le mal.
Car le Christ, lui aussi, a souffert pour les péchés, une seule fois, lui, le juste, pour les injustes, afin de vous introduire devant Dieu ; il a été mis à mort dans la chair ; mais vivifié dans l’Esprit.

Parole du Seigneur.

Acclamation de l’Evangile 

Alléluia, alléluia ! Alléluia, alléluia !

Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, dit le Seigneur ; mon Père l’aimera, et nous viendrons vers lui.

Alléluia, alléluia ! Alléluia, alléluia !

Evangile

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements.
Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous.
Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous.
D’ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi.
En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous.
Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; moi aussi, je l’aimerai, et je me manifesterai à lui. »

Acclamons la Parole de Dieu.

Je crois en Dieu 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.
Amen

Prière universelle 

Père, écoute nos prières, entends nos voix monter vers Toi.
Père, envoie-nous Ton Esprit, pour nous guider dans notre vie.

1.Seigneur nous te prions pour les prêtres et plus particulièrement pour le Père Patrick qui malgré la distance est encore plus présent et à l’écoute de chacun de nous. Nous te confions tous les acteurs de l’Eglise pour qu’ils réussissent à s’adapter aux nouveaux défis de l’évangélisation.

2. Seigneur, prions pour les enfants de notre communauté qui devaient faire leur 1ère communion aujourd’hui. Comme le disait Sainte Thérèse de Lisieux, qu’ils continuent à préparer leur cœur avant que Tu ne viennes leur faire un baiser à leur âme.

3. Seigneur, nous te prions pour les parents et les catéchistes des futurs communiants, qu’ils continuent à les accompagner sur le chemin de la vie et qu’ils soient de grands témoins de Ton amour.

4. Seigneur nous te prions pour toutes les familles de notre communauté qui souffrent de l’éloignement en cette période d’incertitude. Nous te confions plus particulièrement les familles dont les proches sont touchés par la maladie.

Offertoire 

Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui
Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui.

1- Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l´homme,
Vous n’aurez pas la vie en vous.
Si vous ne buvez pas le sang du Fils de l´homme,
Vous n’aurez pas la vie en vous. R./

Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui
Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui.

2. Je suis le pain vivant :
Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim :
Celui qui croit en moi, plus jamais soif. R./

Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui
Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui.

3. Ma chair est une vraie nourriture,
Mon sang est une vraie boisson.
Si vous mangez ma chair,
Si vous buvez mon sang,
Au dernier jour, je vous ressusciterai.

Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui
Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui.

Sanctus Saint Boniface

Sanctus, Sanctus, Sanctus ! Deus Sabaoth! (bis)
Pleni sunt coeli et terra, Gloria tua !
Hosanna in excelsis deo, Hosanna in excelsis!(bis)
Benedictus qui venit in nomine Domini !
Hosanna in excelsis deo, Hosanna in excelsis!(bis)

Anamnèse

Gloire à toi qui étais mort, Gloire à toi qui es vivant,
Notre Sauveur et notre Dieu, Viens Seigneur Jésus.

Notre Père 

Notre Père, qui est aux cieux,
Que Ton nom soit sanctifié,
Que Ton règne vienne,
Que Ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui
Notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
Comme nous pardonnons aussi,
A ceux qui nous ont offensés.
Ne nous laisse pas entrer en tentation,
Mais délivre-nous du mal.
Car c’est à toi qu’appartiennent
Le règne, la puissance et la gloire
Pour les siècles des siècles.

Amen

Agneau de Dieu

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi Miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi Miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi Dona nobis pacem !

Communion d’intention

Quand nous ne pouvons pas recevoir la communion sacramentelle à la messe, le pape saint Jean-Paul II nous invite à pratiquer la communion spirituelle, appelée aussi “communion de désir”.

Le Concile de Trente nous rappelle que celle-ci “consiste dans un ardent désir de se nourrir du Pain céleste, avec une foi vive qui agit par la charité et qui nous rend participants des fruits et des grâces du Sacrement”.

La valeur de notre communion spirituelle repose donc sur notre foi en la présence du Christ dans l’eucharistie comme source de vie, d’amour et d’unité, et sur notre désir d’y communier.

Dans cet esprit, nous sommes invités maintenant à nous asseoir, à incliner notre tête, à fermer les yeux et à nous recueillir.

Au plus profond de notre cœur, laissons monter en nous le désir ardent de nous unir à Jésus, dans la communion sacramentelle, et de faire vivre ensuite son amour dans nos vies, en aimant les autres comme il nous a aimés.

Communion 

Devenez ce que vous recevez,
Devenez le corps du Christ,
Devenez ce que vous recevez,
Vous êtes le corps du Christ.

1. Baptisés en un seul Esprit,
Nous ne formons tous qu´un seul corps,
Abreuvés de l’unique Esprit,
Nous n´avons qu’un seul Dieu et Père. R./

Devenez ce que vous recevez,
Devenez le corps du Christ,
Devenez ce que vous recevez,
Vous êtes le corps du Christ.

2. Rassasiés par le pain de Vie,
Nous n’avons qu´un cœur et qu´une âme,
Fortifiés par l´amour du Christ,
Nous pouvons aimer comme il aime. R./

Devenez ce que vous recevez,
Devenez le corps du Christ,
Devenez ce que vous recevez,
Vous êtes le corps du Christ.

3. Purifiés par le sang du Christ,
Et réconciliés avec Dieu,
Sanctifiés par la vie du Christ,
Nous goûtons la joie du Royaume. R./

Devenez ce que vous recevez,
Devenez le corps du Christ,
Devenez ce que vous recevez,
Vous êtes le corps du Christ.

Chant à Marie

Nous te saluons,
Ô toi, Notre Dame,
Marie Vierge Sainte que drape le soleil.
Couronnée d´étoiles, la lune est sous tes pas,
En toi nous est donnée
L´aurore du salut

1. Marie Ève nouvelle et joie de ton Seigneur,
Tu as donné naissance à Jésus le Sauveur.
Par toi nous sont ouvertes les portes du jardin.
Guide-nous en chemin, Étoile du Matin. R./

Nous te saluons,
Ô toi, Notre Dame,
Marie Vierge Sainte que drape le soleil.
Couronnée d´étoiles, la lune est sous tes pas,
En toi nous est donnée
L´aurore du salut

2. Tu es restée fidèle, mère au pied de la croix.
Soutiens notre espérance et garde notre foi.
Du côté de ton Fils, tu as puisé pour nous,
L´eau et le sang versés qui sauvent du péché. R./

Nous te saluons,
Ô toi, Notre Dame,
Marie Vierge Sainte que drape le soleil.
Couronnée d´étoiles, la lune est sous tes pas,
En toi nous est donnée
L´aurore du salut

Envoi 

1. Louange et gloire à ton Nom,
Alléluia, alléluia !
Seigneur, Dieu de l´univers,
Alléluia, alléluia !

Gloire à Dieu, gloire à Dieu,
Au plus haut des cieux ! (bis)

2. Venez, chantons notre Dieu,
Alléluia, alléluia !
C´est lui notre Créateur,
Alléluia, alléluia ! R./

Gloire à Dieu, gloire à Dieu,
Au plus haut des cieux ! (bis)

3. Pour nous, il fit des merveilles,
Alléluia, alléluia !
Éternel est son amour,
Alléluia, alléluia !

Gloire à Dieu, gloire à Dieu,
Au plus haut des cieux ! (bis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *