Aujourd’hui 1er mai, fête de Saint Joseph, le pape prie pour les travailleurs.

Le message du Pape à l’occasion du 1er mai

Lors de la messe à Sainte-Marthe, en la mémoire de Saint Joseph, le Pape a prié pour que chacun puisse à la fois jouir de la dignité du travail et de la beauté du repos. Il a également prié pour tous ces entrepreneurs qui veillent sur leurs travailleurs comme s’ils étaient leurs enfants. 

Un extrait de son homélie :

«Dieu créa. Il a créé le monde, il a créé l’homme et a donné à l’homme une mission : gérer, travailler, poursuivre la création. Et le mot « travail » est ce que la Bible utilise pour décrire cette activité de Dieu : « Dieu avait achevé l’œuvre qu’il avait faite. Il se reposa, le septième jour, de toute l’œuvre qu’il avait faite », et Il a donné cette activité à l’homme : « Tu dois faire ceci, veiller à cela, à cet autre, tu dois travailler à créer avec moi ce monde – c’est comme s’Il l’avait dit – afin qu’il puisse continuer. À tel point que l’œuvre n’est que la continuation de l’œuvre de Dieu : le travail humain est la vocation de l’homme reçue de Dieu pour la création de l’univers.

Et c’est le travail qui rend l’homme semblable à Dieu, parce qu’avec le travail l’homme est un créateur, il est capable de créer, de créer beaucoup de choses, même de créer une famille pour continuer. L’homme est un créateur et crée avec le travail. C’est sa vocation. Et il est dit dans la Bible que « Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait ; et voici : cela était très bon.” C’est-à-dire que le travail a en lui une bonté et crée l’harmonie des choses – la beauté, la bonté – et implique l’homme dans tout : dans sa pensée, dans son action, dans tout. L’homme est impliqué dans le travail. C’est la première vocation de l’homme : travailler. Et cela donne de la dignité à l’homme. La dignité qui le fait ressembler à Dieu. La dignité du travail.

Source : Vatican news. Découvrez l’intégralité de son homélie ici

Et pour prier Saint-Joseph…

Je vous salue, Joseph,
Vous que la grâce divine a comblé.
Le sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux.
Vous êtes béni entre tous les hommes,
et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse, est béni.
Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu,
priez pour nous, dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours,
et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *