Feuille de prière à la maison du dimanche 19 Avril 2020

Communautés Catholiques Francophones de
Singapour – Kuala Lumpur – Rangoun
En union de prière avec les Églises locales

Annonces 

Continuité de la quête : pourquoi et comment donner.

Nous n’avons pas eu de messe en église depuis 8 semaines et donc plus une seule quête. Or, certaines dépenses continuent de courir. Par avance, un grand merci pour votre soutien financier qui permet au Père Patrick de continuer sa mission et à la Communauté de vivre pleinement sa foi, même au travers des épreuves que nous vivons. 

Plus d’infos ici

Soutien aux familles en deuil 

U
n membre de ma famille est décédé en France ou en Belgique: que propose la communauté catholique francophone ?  L’aumônier vous proposera par WhatsApp ou par la plate-forme Zoom d’évoquer la vie du défunt, de parler de la mort, de ce que disent les Écritures. Il bâtira avec vous une célébration de mémoire et d’espérance à laquelle peuvent se joindre les membres des familles qui sont en dehors de Singapour. Ce temps est essentiel pour permettre aux petits comme aux grands de commencer leur deuil. Dix familles ont déjà bénéficié de ce service.

Contactez votre aumônier ici

Chant d’entrée

R. Jérusalem, Jérusalem,
Quitte ta robe de tristesse !
Jérusalem, Jérusalem,
Chante et danse pour ton Dieu !

1. Debout, resplendis, car voici ta lumière,
Et sur toi la gloire du Seigneur. (bis)
Lève les yeux et regarde au loin,
Que ton cœur tressaille d´allégresse.
Voici tes fils qui reviennent vers toi,
Et tes filles portées sur la hanche.

R. Jérusalem, Jérusalem,
Quitte ta robe de tristesse !
Jérusalem, Jérusalem,
Chante et danse pour ton Dieu !

2. Toutes les nations marcheront vers ta lumière,
Et les rois à ta clarté naissante. (bis)
De nombreux troupeaux de chameaux te couvriront,
Les trésors des mers afflueront vers toi.
Ils viendront d´Epha, de Saba, de Qédar,
Faisant monter vers Dieu la louange.

R. Jérusalem, Jérusalem,
Quitte ta robe de tristesse !
Jérusalem, Jérusalem,
Chante et danse pour ton Dieu !

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu tout-puissant,
Je reconnais devant mes frères,
Que j’ai pêché en pensée, en parole,
Par action et par omission ;
Oui, j’ai vraiment pêché.
C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie,
Les anges et tous les saints,
Et vous aussi, mes frères,
De prier pour moi le Seigneur votre Dieu.

Kyrie 

Dieu le père, prends pitié
Fils unique, prends pitié
Esprit Saint, prends pitié

Gloria 

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Gloire à Dieu, au plus haut des cieux, Gloire à Dieu, Gloire à Dieu,

Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu,
Agneau de Dieu, le Fils du Père.
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père.
Amen.

Première lecture

« Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun » (Ac 2, 42-47)
Lecture du livre des Actes des Apôtres

Les frères étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. La crainte de Dieu était dans tous les cœurs à la vue des nombreux prodiges et signes accomplis par les Apôtres. Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun ; ils vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en partageaient le produit entre tous en fonction des besoins de chacun. Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de cœur ; ils louaient Dieu et avaient la faveur du peuple tout entier. Chaque jour, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés.

– Parole du Seigneur. 

Psaume

(Ps 117 (118), 2-4, 13-15b, 22-24)
R/ Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !

Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !
Que le dise la maison d’Aaron :
Éternel est son amour !
Qu’ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur :
Éternel est son amour !

R/ Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !

On m’a poussé, bousculé pour m’abattre ;
mais le Seigneur m’a défendu.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.
Clameurs de joie et de victoire
sous les tentes des justes.

R/ Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle ;
c’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.
Voici le jour que fit le Seigneur,
qu’il soit pour nous jour de fête et de joie !

R/ Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !

Deuxième lecture 

« Il nous a fait renaître pour une vivante espérance grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts » (1 P 1, 3-9)
Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ : dans sa grande miséricorde, il nous a fait renaître pour une vivante espérance grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne connaîtra ni corruption, ni souillure, ni flétrissure. Cet héritage vous est réservé dans les cieux, à vous que la puissance de Dieu garde par la foi, pour un salut prêt à se révéler dans les derniers temps. Aussi vous exultez de joie, même s’il faut que vous soyez affligés, pour un peu de temps encore, par toutes sortes d’épreuves ; elles vérifieront la valeur de votre foi qui a bien plus de prix que l’or – cet or voué à disparaître et pourtant vérifié par le feu –, afin que votre foi reçoive louange, gloire et honneur quand se révélera Jésus Christ. Lui, vous l’aimez sans l’avoir vu ; en lui, sans le voir encore, vous mettez votre foi, vous exultez d’une joie inexprimable et remplie de gloire, car vous allez obtenir le salut des âmes qui est l’aboutissement de votre foi.

 – Parole du Seigneur.

Évangile 

« Huit jours plus tard, Jésus vient » (Jn 20, 19-31)
Alléluia. Alléluia.
Thomas, parce que tu m’as vu, tu crois,
dit le Seigneur.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu !

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

 – Acclamons la Parole de Dieu.

Prière universelle 

Accueille au creux de tes mains, la prière de tes enfants.

Intention des 4ème
Nous te prions Seigneur pour qu’en ces temps tourmentés les serviteurs de ton Église continuent à trouver les mots pour ouvrir les yeux et le cœur de leur fidèles à ton message d’amour et de solidarité envers les plus démunis. Seigneur, nous Te prions

Accueille au creux de tes mains, la prière de tes enfants.

Intention des 3ème
Seigneur, éclaire de ta lumière les gouvernements et les puissants de la planète pour que, de cette crise que nous traversons, naisse une société plus juste, plus respectueuse de l’Homme et de la Nature. Que des solutions soient trouvées pour permettre à chacun de pouvoir subvenir dignement aux besoins de sa famille. Seigneur, nous Te prions

Accueille au creux de tes mains, la prière de tes enfants.

Intention des 2de
Seigneur, en ce temps d’épidémie, nous te prions pour tous les malades, particulièrement ceux qui sont isolés, ceux auxquels personnes ne pense, ceux qui vivent dans la précarité… Nous t’offrons leur souffrance, notre inquiétude. Accorde leur le don de la santé du corps et de l’âme. Nous te prions pour tous les soignants, nous te rendons grâce pour leur courage et leur dévouement. Seigneur, nous Te prions

Accueille au creux de tes mains, la prière de tes enfants.

Intention des 1ère
Seigneur, en cette période de confinement où chacun voit son quotidien bouleversé, nous pensons aux membres de notre communauté qui n’ont pas pu recevoir le sacrement du baptême dans la nuit de Pâques, et pour ceux dont la première communion, la confirmation ou le mariage ont dû être reportés. Nous pensons aussi à ceux qui ont perdu des proches, en France ou à l’étranger, et ont subi la douleur de ne pas avoir pu les entourer dans leurs derniers moments.
Pour que ces épreuves soient une occasion de renforcer leur foi et leur confiance en Dieu, et que notre communauté sache les accompagner dans de telles circonstances, Seigneur, nous Te prions.

Accueille au creux de tes mains, la prière de tes enfants.

Offertoire

1.       Je n’ai d’autre désir Que de t’appartenir,
Etre à toi pour toujours, Et livré à l’amour.
Je n’ai d’autre désir Que de t’appartenir.

2.       Je n’ai d’autre secours Que renaître à l’amour,
Et soumettre ma vie Au souffle de l’Esprit.
Je n’ai d’autre secours Que renaître à l’amour.

3.       Je n’ai d’autre espérance Que m’offrir en silence,
Au don de ton amour M’unir jour après jour.
Je n’ai d’autre espérance Que m’offrir en silence.

SANCTUS

Saint le Seigneur de l’Univers,
Saint le très haut le Dieu de Gloire
Saint Jésus Christ berger de Paix,
L’Emmanuel dans notre histoire.

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire
Hosanna au plus haut des cieux

Beni soit celui qui vient au nom du Seigneur
Hosanna aux plus haut des Cieux

ANAMNESE

Christ est venu, Christ est né, Christ a souffert, Christ est mort
Christ est ressuscité, Christ est vivant, Christ reviendra, Christ est là (bis)

NOTRE PÈRE

Notre Père, qui est aux cieux,
Que Ton nom soit sanctifié,
Que Ton règne vienne,
Que Ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui
Notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
Comme nous pardonnons aussi,
A ceux qui nous ont offensés.
Ne nous laisse pas entrer en tentation,
Mais délivre-nous du mal.
Car c’est à toi qu’appartiennent
Le règne, la puissance et la gloire
Pour les siècles des siècles.

Amen

AGNEAU DE DIEU

Agneau de Dieu, tu as ouvert le livre,
Tu es venu sécher nos larmes,
Tu donnes sens à notre vie !

Agneau de Dieu qui enlève
le péché du monde,
Prends pitié de nous !

Agneau de Dieu, tu rassembles les peuples,
Comme les grains sur les collines
Viennent se fondre au même pain !

Agneau de Dieu qui enlève
le péché du monde,
Prends pitié de nous !

Agneau de Dieu, tu nous as rendu libres
Et tu nous as donné la vie
Pour mieux nous dire ton amour !

Agneau de Dieu qui enlève
le péché du monde,
Donne-nous la paix

CHANT DE COMMUNION

1. Approchons-nous de la table où le Christ va s’offrir parmi nous,
Donnons-lui ce que nous sommes, car le Christ va nous transformer en lui.

2. Voici l’admirable échange où le Christ prend sur lui nos péchés,
Mettons-nous en sa présence, Il nous revêt de sa dignité.

3. Père nous te rendons grâce pour ton Fils Jésus-Christ le Seigneur,
Par ton Esprit de puissance, rends-nous dignes de vivre de tes dons.

4. Voici le temps favorable, le royaume est déjà parmi nous,
Pourquoi s’attarder en route, car les champs sont blancs pour la moisson.

CHANT D’ENVOI 

R. Jubilez ! Criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint !
Venez le prier dans la paix ; témoignez de Son Amour !
Jubilez ! Criez de joie ! Pour Dieu notre Dieu.

1. Louez le Dieu de Lumière
Il nous arrache aux ténèbres
Devenez en Sa Clarté
Des enfants de Sa Lumière.

R. Jubilez ! Criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint !
Venez le prier dans la paix ; témoignez de Son Amour !
Jubilez ! Criez de joie ! Pour Dieu notre Dieu.

2. Ouvrez-vous, ouvrez vos cœurs
Au Dieu de Miséricorde
Laissez-vous réconcilier
Laissez-vous transfigurer

R. Jubilez ! Criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint !
Venez le prier dans la paix ; témoignez de Son Amour !
Jubilez ! Criez de joie ! Pour Dieu notre Dieu.

3. Notre Dieu est tout Amour
Toute paix toute tendresse
Demeurez en Son Amour
Il vous comblera de Lui

R. Jubilez ! Criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint !
Venez le prier dans la paix ; témoignez de Son Amour !
Jubilez ! Criez de joie ! Pour Dieu notre Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *