Lettre de notre aumônier – Suspension des grands rassemblements et messes publiques

Chers amis,

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous envoie ce court message suite à la lettre de l’évêque. Il nous est demandé à nous catholiques de montrer l’exemple et d’être responsables face à la pandémie du coronavirus.

A partir de demain midi 15 février, il est demandé que toutes les activités qui demandent de nous rassembler soient suspendues, y compris les messes. [edit : dans une 2nde note de l’archevêché datée du 16/02  il est précisé que seuls les grands rassemblements et messes publiques sont suspendus. En revanche, les activités en groupes raisonnables (jusqu’à 40 personnes) et qui peuvent être organisées avec prise de température et inscriptions des participants sont toujours possibles. Par exemple : messes privées, lectures bibliques, groupes d’adoration, parcours Zachée etc. toutes ces rencontres peuvent être maintenues. Voir l’Agenda Paroissial pour plus d’info].

C’est l‘occasion de redécouvrir la prière en famille, prier à partir des feuilles de messes que les équipes continueront de préparer pour vous et que vous trouverez sur notre site. Bénédicité à table, prière du chapelet personnelle ou en famille, marquer le dimanche par l’écoute de la Parole.
La famille est la 1ère cellule d’Eglise. Je vous souhaite de redécouvrir tout cela.

Vous les jeunes, aidez votre famille à garder la paix, rejoignez vos parents et vos jeunes frères et sœurs dans ces moments de prière.

Nous prions pour les chercheurs, les malades atteints de virus. Restons unis les uns les autres les autres. N’hésitez pas à mettre en place des chaînes de prière.

Je vous propose à tous petits et grands de dire tous les midis – que l’on soit à la maison, à l école, au travail – « un notre père » pour être en lien avec notre communauté.

Que ce manque que nous allons vivre nous affermisse dans notre adhésion à être une pierre vivante d’une communauté. Que le Seigneur bénisse chacun et chacune. Je reste à votre entière disposition,

Votre pasteur,

Père Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *