Feuille de messe – Dimanche 2 Février – 4eme dimanche du temps ordinaire – Année A

Votre voisin n’a pas de feuille ? La feuille est disponible sur www.messedigitale.com

Recevez la feuille de messe tous les dimanches en vous inscrivant ici :


 

Chant d’entrée

1.       Debout, resplendis, car voici ta lumière,
Et sur toi la gloire du Seigneur (bis).
Lève les yeux et regarde au loin,
Que ton coeur tressaille d’allégresse.
Voici tes fils qui reviennent vers toi,
Et tes filles portées sur la hanche.

R.    Jérusalem, Jérusalem,
Quitte ta robe de tristesse !
Jérusalem, Jérusalem,
Chante et danse pour ton Dieu!

2.       Toutes les nations marcheront vers ta lumière,
Et les Roys à ta clarté naissante (bis).
De nombreux troupeaux de chameaux te couvriront,
Les trésors des mers afflueront vers toi,
Ils viendront d’Epha, de Saba, de Qédar,
Faisant monter vers Dieu la louange.

R.    Jérusalem, Jérusalem,
Quitte ta robe de tristesse !
Jérusalem, Jérusalem,
Chante et danse pour ton Dieu!

3.       Les fils d’étrangers rebâtiront tes remparts,
Et leurs Roys passeront par tes portes (bis).
Je ferai de toi un sujet de joie,
On t’appellera « Ville du Seigneur ».
Les jours de ton deuil seront tous accomplis,
Parmi les nations tu me glorifieras.

R.    Jérusalem, Jérusalem,
Quitte ta robe de tristesse !
Jérusalem, Jérusalem,
Chante et danse pour ton Dieu!

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu tout-puissant,
Je reconnais devant mes frères,
Que j’ai pêché en pensée, en parole,
Par action et par omission ;
Oui, j’ai vraiment pêché.
C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie,
Les anges et tous les saints,
Et vous aussi, mes frères,
De prier pour moi le Seigneur votre Dieu.

Kyrie 

1.       Seigneur Jésus Christ envoyé par le Père
pour sauver tous les hommes, Seigneur,
prends pitié. Seigneur
prends pitié des pécheurs que nous sommes.
Seigneur, prends pitié. Seigneur, prends pitié. (Bis).

2.       Toi qui es venu appeler les pécheurs,
toi l’avenir de l’homme,
Ô christ, prends pitié.
Ô Christ prends pitié des pécheurs que nous sommes.
Ô Christ prends pitié. Ô Christ prends pitié. (bis)

3.       Seigneur élevé dans la gloire du Père,
intercède pour l’homme,
Seigneur prends pitié.
Seigneur prends pitié des pécheurs que nous sommes.
Seigneur, prends pitié. Seigneur, prends pitié. (bis)

Gloria

Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qui l’aime!
Gloire à Dieu au plus haut des cieux. Gloire, Gloire, Gloire à Dieu!

1 Nous te louons nous te bénissons. Nous t’adorons nous te glorifions
Et nous te rendons grâce Pour ton immense Gloire

2 Seigneur Dieu le père tout puissant, Seigneur fils unique, Jésus Christ, Seigneur agneau de Dieu le Fils du Père

3 Toi qui enlève les tous les péchés, Sauve nous du mal, prends pitié,
Assis au près du Père, Ecoute nos prières

4 Car toi seul es Saint et Seigneur, toi seul es le très haut Jésus Christ,
Avec le Saint Esprit, Dans la gloire du Père.

Bénédiction des enfants du partage d’évangile 

Bénis-les Seigneur, Bénis-les (ter), Oh Seigneur, bénis-les

Première lecture 

Lecture du livre du prophète Malachie (3, 1-4)

Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez.
Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient – dit le Seigneur de l’univers.
Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs. Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ; ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice.
Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur,
comme il en fut aux jours anciens, dans les années d’autrefois.

    – Parole du Seigneur.

Psaume

C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ; c’est lui, le roi de gloire.

Portes, levez vos frontons,
élevez-vous, portes éternelles :
qu’il entre, le roi de gloire !

C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ; c’est lui, le roi de gloire.

Qui est ce roi de gloire ?
C’est le Seigneur, le fort, le vaillant,
le Seigneur, le vaillant des combats.

C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ; c’est lui, le roi de gloire.

Portes, levez vos frontons,
levez-les, portes éternelles :
qu’il entre, le roi de gloire !

C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ; c’est lui, le roi de gloire.

Qui donc est ce roi de gloire ?
C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ;
c’est lui, le roi de gloire.

Deuxième lecture


Lecture du livre des Actes des Apôtres (Ac 10, 34-38)

Puisque les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair,
Jésus a partagé, lui aussi, pareille condition :
ainsi, par sa mort, il a pu réduire à l’impuissance
celui qui possédait le pouvoir de la mort,
c’est-à-dire le diable,
    et il a rendu libres tous ceux qui, par crainte de la mort,
passaient toute leur vie dans une situation d’esclaves.
    Car ceux qu’il prend en charge, ce ne sont pas les anges,
c’est la descendance d’Abraham.
    Il lui fallait donc se rendre en tout semblable à ses frères,
pour devenir un grand prêtre miséricordieux et digne de foi
pour les relations avec Dieu,
afin d’enlever les péchés du peuple.
    Et parce qu’il a souffert jusqu’au bout l’épreuve de sa Passion,
il est capable de porter secours à ceux qui subissent une épreuve.

    – Parole du Seigneur.

Alléluia

Evangile 

Evangile selon Saint  Luc (2, 22-40)

When the days were completed for their purification
according to the law of Moses,
Mary and Joseph took Jesus up to Jerusalem
to present him to the Lord,
just as it is written in the law of the Lord,
Every male that opens the womb shall be consecrated to the Lord,
and to offer the sacrifice of
a pair of turtledoves or two young pigeons,
in accordance with the dictate in the law of the Lord.

Now there was a man in Jerusalem whose name was Simeon.
This man was righteous and devout,
awaiting the consolation of Israel,
and the Holy Spirit was upon him.
It had been revealed to him by the Holy Spirit
that he should not see death
before he had seen the Christ of the Lord.
He came in the Spirit into the temple;
and when the parents brought in the child Jesus
to perform the custom of the law in regard to him,
he took him into his arms and blessed God, saying:

“Now, Master, you may let your servant go
in peace, according to your word,
for my eyes have seen your salvation,
which you prepared in the sight of all the peoples:
a light for revelation to the Gentiles,
and glory for your people Israel.”

The child’s father and mother were amazed at what was said about him;
and Simeon blessed them and said to Mary his mother,
“Behold, this child is destined
for the fall and rise of many in Israel,
and to be a sign that will be contradicted
–and you yourself a sword will pierce–
so that the thoughts of many hearts may be revealed.”
There was also a prophetess, Anna,
the daughter of Phanuel, of the tribe of Asher.
She was advanced in years,
having lived seven years with her husband after her marriage,
and then as a widow until she was eighty-four.
She never left the temple,
but worshiped night and day with fasting and prayer.
And coming forward at that very time,
she gave thanks to God and spoke about the child
to all who were awaiting the redemption of Jerusalem.

When they had fulfilled all the prescriptions
of the law of the Lord,
they returned to Galilee, to their own town of Nazareth.
The child grew and became strong, filled with wisdom;
and the favor of God was upon him.

Prière universelle 

Pour les hommes et pour les femmes
Pour les enfants de la terre
Ton Église qui t’acclame
Vient de confier sa prière.

Offertoire

– 

Sanctus 

Saint le Seigneur, Alléluia , Saint le Seigneur, Alléluia,
Saint le Seigneur, Alléluia, Saint, Saint, Saint !

1 Le ciel est la terre sont remplis de ta gloire
2 Bénis soit celui qui vient au nom du Seigneur

Anamnèse

Gloire à toi qui était mort, Gloire à toi Ressuscité,
Gloire à toi notre avenir, Jésus Christ

Notre Père 

Notre Père, qui es aux cieux,
que Ton nom soit sanctifié,
que Ton règne vienne,
que Ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui
notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi,
à ceux qui nous ont offensés.
Ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal.
Car c’est à toi qu’appartiennent
Le règne, la puissance et la gloire
Pour les siècles des siècles.

Amen

Agneau de Dieu 

1 – Agneau véritable, Jésus fils de Dieu,
tu donnes sens à l’homme, Agneau sans péché.
Agneau sans péché, tu donnes sens à l’homme
Agneau de Dieu, prends pitié de nous (bis)

2 – Agneau véritable, Jésus fils de Dieu,
tu rassembles les hommes, Agneau de la paix.
Agneau de la paix, tu rassembles les hommes
Agneau de Dieu, prends pitié de nous. (bis)

3 – Agneau véritable, Jésus fils de Dieu,
pain rompu pour les hommes, Agneau immolé.
Agneau immolé, pain rompu pour les hommes
Agneau de Dieu, donne-nous la paix. (bis) 

Communion 

R/ Tu es là présent, livré pour nous.
Toi le tout petit, le serviteur.
Toi, le Tout Puissant, humblement tu t’abaisses.
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

1 – Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons,
c’est ton corps et ton sang,
Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur,
tu fais ta demeure en nous Seigneur.

R/ Tu es là présent, livré pour nous.
Toi le tout petit, le serviteur.
Toi, le Tout Puissant, humblement tu t’abaisses.
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

2 – Par le don de ta vie,
tu désires aujourd’hui reposer en nos cœurs
Brûlé de charité, assoiffé d’être aimé,
tu fais ta demeure en nous Seigneur.

R/ Tu es là présent, livré pour nous.
Toi le tout petit, le serviteur.
Toi, le Tout Puissant, humblement tu t’abaisses.
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

3 – Unis à ton amour, tu nous veux
pour toujours ostensoirs du Sauveur,
En notre humanité, tu rejoins l’égaré,
tu fais ta demeure en nous Seigneur.

R/ Tu es là présent, livré pour nous.
Toi le tout petit, le serviteur.
Toi, le Tout Puissant, humblement tu t’abaisses.
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

Envoi

R/  Vous, le sel de la terre,
Vous, rayons de lumière,
Vous portez en vous,
L’espoir de vivre
En hommes libres,
Vous, le sel de la paix,
Le sel de la paix.

1.      Marchez en regardant devant,
Notre nuit s’illumine,
Soyez un peuple de vivants,
Qui lentement chemine,
Cherchez au gré des traditions,
Les vrais chemins de la passion.

R/  Vous, le sel de la terre,
Vous, rayons de lumière,
Vous portez en vous,
L’espoir de vivre
En hommes libres,
Vous, le sel de la paix,
Le sel de la paix.

2.      Venez, écrivons notre loi,
Ce n’est pas difficile,
Osez, sans comment ni pourquoi,
Vivre de l’Evangile,
Aimez comme on aime vraiment,
En se donnant tout simplement.

R/  Vous, le sel de la terre,
Vous, rayons de lumière,
Vous portez en vous,
L’espoir de vivre
En hommes libres,
Vous, le sel de la paix,
Le sel de la paix.

3.      Criez de toute votre voix,
Condamnez l’injustice,
Brisez les armes et les croix,
Les chaînes des suplices,
Changez vos coeurs, tendez les mains,
La paix comme l’oiseau revient.

R/  Vous, le sel de la terre,
Vous, rayons de lumière,
Vous portez en vous,
L’espoir de vivre
En hommes libres,
Vous, le sel de la paix,
Le sel de la paix.

4.      Sortez de vos vieilles maisons,
C’est le temps de la fête,
Levez les yeux vers l’horizon,
C’est le temps des prophètes,
Laissez entrer l’homme nouveau,
Qui ce matin sort du tombeau.

R/  Vous, le sel de la terre,
Vous, rayons de lumière,
Vous portez en vous,
L’espoir de vivre
En hommes libres,
Vous, le sel de la paix,
Le sel de la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *