Feuille de messe du 24 mars – 3e dimanche de Carême – Année C

Annonces
(la feuille de messe suit plus bas)

  • De la profession de foi à l’aumônerie : témoignage d’Emilie
  • Vente de gâteaux au profit de Krousar Tmey par les 6e
  • Du 19 au 22 mars avaient lieu les Journées pastorales des CCF d’Asie – Océanie à Manille. Sara, Marie et le Père Patrick sont partis en délégation représenter la CCF de Singapour ! 25 prêtres et laïcs de 10 CCF d’Asie étaient réunis. Ces 3 jours furent l’occasion d’échanger des expériences et des perspectives sur la vie de nos communautés catholiques francophones.
  • Vendredi 29 mars à 20h: Conférence témoignage  » Comment être artisan de paix et favoriser le dialogue inter-religieux en 2019 ?  » par Francois Bretault accompagné de Christophe Randy, deux acteurs investis dans les actions pour le dialogue inter-religieux à Singapour Lieu: à Novena Church (Salle Casimir Godebye, derrière l’église), 300 Thomson Rd, Singapore 307653
  • Prochaine messe dimanche 31 mars – 4e Dimanche de Carême à 10h30 à SJIJ (Adresse: Saint Joseph’s Institution Junior – 3 Essex Road – Singapore 309331)
    Le Partage d’Evangile sera proposé aux enfants de 4 à 7 ans pendant la Liturgie de la Parole.
  • Pour recevoir le Sacrement de Réconciliation pendant le Carême, deux possibilités: s’organiser pour participer à une célébration de Réconciliation dans une paroisse singapourienne ou bien prendre RDV avec le Père Patrick pour une confession en français

*

Feuille de messe digitale

Dimanche 24 mars 2019
3e Dimanche de Carême – Année C

Garderie pour les enfants de 0 à 5 ans

Chant d’entrée

1. Tu es pour nous un rempart, un appui, que ma bouche chante ta louange.
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur, que ma bouche chante ta louange.
Notre confiance est dans ton nom très saint!
Que ma bouche chante ta louange.

R/ Sois loué Seigneur, pour ta grandeur, sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange, Que ma bouche chante ta louange.

2. Tu es lumière et clarté sur nos pas, que ma bouche chante ta louange.
Tu affermis nos mains pour le combat, que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu nous fortifies dans la foi!
Que ma bouche chante ta louange, que ma bouche chante ta louange.

R/ Sois loué Seigneur, pour ta grandeur, sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange, Que ma bouche chante ta louange.

3. Qui dans leur cœur espèrent en ton amour, que ma bouche chante ta louange.
Dans leur angoisse, ils ont crié vers toi, que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu entends le son de leur voix!
Que ma bouche chante ta louange, que ma bouche chante ta louange.

R/ Sois loué Seigneur, pour ta grandeur, sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange, Que ma bouche chante ta louange.

*

Préparation pénitentielle

Je confesse à Dieu tout-puissant,
Je reconnais devant mes frères,
Que j’ai péché en pensée, en parole,
Par action et par omission ;
Oui, j’ai vraiment péché.
C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie,
Les anges et tous les saints,
Et vous aussi, mes frères,
De prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

*

Kyrie (Messe du Peuple de Dieu)

Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie Eleison
Christe eleison, Christe eleison, Christe Eleison
Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie Eleison

*

Bénédiction des enfants du partage d’Évangile

Bénis-les Seigneur, Bénis-les (ter), Oh Seigneur, bénis-les

*

Première lecture

Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : Je-suis (Ex 3, 1-8a.10.13-15)

Lecture du Livre de l’Exode

En ces jours-là, Moïse était berger du troupeau de son beau-père Jéthro, prêtre de Madiane. Il mena le troupeau au-delà du désert et parvint à la montagne de Dieu, à l’Horeb. L’ange du Seigneur lui apparut dans la flamme d’un buisson en feu. Moïse regarda : le buisson brûlait sans se consumer. Moïse se dit alors : « Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire : pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ? » Le Seigneur vit qu’il avait fait un détour pour voir, et Dieu l’appela du milieu du buisson: « Moïse ! Moïse ! »  Il dit: « Me voici ! » Dieu dit alors : « N’approche pas d’ici ! Retire les sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sainte ! » Et il déclara : « Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. » Moïse se voila le visage car il craignait de porter son regard sur Dieu. Le Seigneur dit : « J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu ses cris sous les coups des surveillants. Oui, je connais ses souffrances. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter de ce pays vers un beau et vaste pays, vers un pays, ruisselant de lait et de miel. Maintenant donc, va ! Je t’envoie chez Pharaon : tu feras sortir d’Égypte mon peuple, les fils d’Israël. » Moïse répondit à Dieu : « J’irai donc trouver les fils d’Israël, et je leur dirai : ‘Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous.’ ls vont me demander quel est son nom ; que leur répondrai-je ? » Dieu dit à Moïse : « Je suis qui je suis. Tu parleras ainsi aux fils d’Israël : ‘Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : Je-suis’. » Dieu dit encore à Moïse : « Tu parleras ainsi aux fils d’Israël : ‘Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est Le Seigneur, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob’. C’est là mon nom pour toujours, c’est par lui que vous ferez mémoire de moi, d’âge en d’âge. » 
– Parole du Seigneur.

*

Psaume 102 (103), 1-2, 3-4, 6-7, 8.11

R/ Le Seigneur est tendresse et pitié.

Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme, n’oublie aucun de ses bienfaits !

Car il pardonne toutes tes offenses et te guérit de toute maladie;
il réclame ta vie à la tombe et te couronne d’amour et de tendresse.

Le Seigneur fait œuvre de justice, il défend le droit des opprimés.
Il révèle ses desseins à Moïse, aux enfants d’Israël ses hauts faits.

Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour;
Comme le ciel domine la terre, fort est son amour pour qui le craint.

*

Deuxième lecture

«La vie de Moïse avec le peuple au désert, l’Écriture l’a racontée pour nous avertir (1 Co 10, 1-6.10-12)

Lecture de la première lettre de saint Paul aux Corinthiens

Frères,
Je ne voudrais pas vous laisser ignorer que, lors de la sortie d’Égypte, nos pères étaient tous sous la protection de la nuée, et que tous ont passé à travers la mer. Tous, ils ont été unis à Moïse par un baptême dans la nuée et dans la mer ; tous, ils ont mangé la même nourriture spirituelle ; tous, ils ont bu la même boisson spirituelle ; car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher, c’était le Christ. Cependant, la plupart n’ont pas su plaire à Dieu : leurs ossements, en effet, jonchèrent le désert. Ces événements devaient nous servir d’exemple, pour nous empêcher de désirer ce qui est mal comme l’ont fait ces gens-là. Cessez de récriminer comme l’ont fait certains d’entre eux : ils ont été exterminés. Ce qui leur est arrivé devait servir d’exemple, et l’Écriture l’a raconté pour nous avertir, nous qui nous trouvons à la fin des temps. Ainsi donc, celui qui se croit solide, qu’il fasse attention à ne pas tomber.

 Parole du Seigneur.
*

Évangile

Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même (Lc 13, 1-9)

Gloire au Christ, Sagesse éternelle du Dieu vivant.
Gloire à toi, Seigneur.
Convertissez-vous, dit le Seigneur, car le royaume des Cieux est tout proche.
Gloire au Christ, Sagesse éternelle du Dieu vivant.
Gloire à toi, Seigneur. (Mt 4, 17)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Un jour, des gens rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. » Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : ‘Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?’ Mais le vigneron lui répondit : ‘Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.’ »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

*

Homélie

*

Bénédiction de l’eau

Appel des enfants

Credo des professants

Credo – Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu,le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit-Saint,
à la sainte Eglise catholique,
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
à la vie éternelle.  
Amen

*

Action de grâce

Comment ne pas te louer ? (x4)
Seigneur Jésus, comment ? comment ?

*

Prière universelle

R/ Le seigneur est mon berger, rien de saurait me manquer

*

Offertoire

1. Mon Père, mon Père, je m’abandonne à toi.
Fais de moi ce qu’il te plaira.
Quoi que tu fasses, je te remercie,
je suis prêt à tout, j’accepte tout.

R/ Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.
Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

2. Mon Père, mon Père en toi je me confie ;
En tes mains je mets mon esprit,
Je te le donne, le cœur plein d’amour.
Je n’ai qu’un désir : t’appartenir.

R/ Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.
Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

*

Sanctus (Messe du Peuple de Dieu)

Saint, Saint, Saint le Seigneur, Dieu de l’univers !

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
Hosanna au plus haut des cieux !
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.
Hosanna au plus haut des cieux !

*

Anamnèse (Messe du Peuple de Dieu)

Gloire à toi qui étais mort, Gloire à toi qui es vivant,
Notre Sauveur et notre Dieu, Viens Seigneur Jésus.

*

Notre Père

Notre Père, qui est aux cieux,
que Ton nom soit sanctifié,
que Ton règne vienne,
que Ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui
notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi,
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal.
Car c’est à toi qu’appartiennent
Le règne, la puissance et la gloire
Pour les siècles des siècles.
Amen

*

Agnus Dei (Messe du Peuple de Dieu)

Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, 
Prends pitié de nous, prends pitié de nous !

Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, 
Prends pitié de nous, prends pitié de nous !

Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, 
Donne-nous la paix, donne-nous la paix !

*

Communion

La communion se donne en commençant par les bancs du fond : les derniers bancs du milieu de l’Église suivent les enfants de chœur qui se dirigent vers l’autel, et les derniers bancs du fond de l’Église s’avancent vers le milieu ou des ministres de la communion les attendront.

1. Voici le Fils aimé du Père, Don de Dieu pour sauver le monde. 
Devant nous il est là, il se fait proche, Jésus, l’Agneau de Dieu ! 

R/ Recevez le Christ doux et humble, 
Dieu caché en cette hostie. 
Bienheureux disciples du Seigneur, 
Reposez sur son coeur, apprenez tout de lui. 

2. Jésus, jusqu’au bout tu nous aimes, tu prends la condition d’esclave. 
Roi des rois, tu t’abaisses jusqu’à terre pour nous laver les pieds. 

R/ Recevez le Christ doux et humble, 
Dieu caché en cette hostie. 
Bienheureux disciples du Seigneur, 
Reposez sur son coeur, apprenez tout de lui. 

3. Seigneur, comme est grand ce mystère, Maître comment te laisser faire ? 
En mon corps, en mon âme pécheresse, tu viens pour demeurer. 

R/ Recevez le Christ doux et humble, 
Dieu caché en cette hostie. 
Bienheureux disciples du Seigneur, 
Reposez sur son coeur, apprenez tout de lui. 

4. Je crois, mon Dieu, en toi j’espère. Lave mes pieds et tout mon être : 
De ton coeur, fais jaillir en moi la source, l’eau vive de l’Esprit. 

R/ Recevez le Christ doux et humble, 
Dieu caché en cette hostie. 
Bienheureux disciples du Seigneur, 
Reposez sur son coeur, apprenez tout de lui. 

5. Seigneur, tu m’appelles à te suivre. Viens au secours de ma faiblesse. 
En mon coeur, viens, établis ta demeure, que brûle ton Amour. 

R/ Recevez le Christ doux et humble, 
Dieu caché en cette hostie. 
Bienheureux disciples du Seigneur, 
Reposez sur son coeur, apprenez tout de lui. 

*

Bénédiction

R/ Nous te saluons, Ô toi, Notre Dame, 
Marie Vierge Sainte que drape le soleil.

Couronnée d´étoiles, la lune est sous tes pas,
En toi nous est donnée l´aurore du salut 

1. Marie Ève nouvelle et joie de ton Seigneur,
Tu as donné naissance à Jésus le Sauveur.
Par toi nous sont ouvertes les portes du jardin. 
Guide-nous en chemin, Étoile du Matin. 

R/ Nous te saluons, Ô toi, Notre Dame, 
Marie Vierge Sainte que drape le soleil.

Couronnée d´étoiles, la lune est sous tes pas,
En toi nous est donnée l´aurore du salut 

2. Tu es restée fidèle, mère au pied de la croix.
Soutiens notre espérance et garde notre foi.
Du côté de ton Fils, tu as puisé pour nous, 
L´eau et le sang versés qui sauvent du péché.

R/ Nous te saluons, Ô toi, Notre Dame, 
Marie Vierge Sainte que drape le soleil.

Couronnée d´étoiles, la lune est sous tes pas,
En toi nous est donnée l´aurore du salut 

3. Quelle fut la joie d´Ève lorsque tu es montée,
Plus haut que tous les anges, plus haut que les nuées.
Et quelle est notre joie, douce Vierge Marie
De contempler en Toi la promesse de vie.

R/ Nous te saluons, Ô toi, Notre Dame, 
Marie Vierge Sainte que drape le soleil.

Couronnée d´étoiles, la lune est sous tes pas,
En toi nous est donnée l´aurore du salut 

*

Chant d’envoi

R/ Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem, shalom alerem

1 – Nous vous annonçons la paix (x3)
Nous vous annonçons la paix, la paix en Jésus

R/ Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem, shalom alerem

2 – Nous vous annonçons la joie (x3)
Nous vous annonçons la joie, la joie en Jésus

R/ Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem, shalom alerem

3 – Nous vous annonçons l’amour (3)
Nous vous annonçons l’amour, l’amour en Jésus

R/ Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem !
Evenou shalom alerem, shalom alerem

4 – Nous vous annonçons la paix, 
nous vous annonçons la joie, 
nous vous annonçons l’amour. 
Nous vous annonçons la paix, la joie, l’amour en Jésus.

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *