Partage d’Evangile pour les 4-7 ans – Dimanche 17 Février

Voici les thèmes évoqués avec les enfants lors du partage de l’Evangile

6ème Semaine du Temps Ordinaire — Année C

Placer les enfants

Les enfants sont répartis en groupes d’âge.
Un animateur par petit groupe.
Les inviter à se placer autour de vous.
On peut commencer par faire un tour des prénoms.

Signe de croix

 » Aujourd’hui, Jésus est présent au milieu de nous – même si nous ne le voyons pas – comme il est présent dans l’Eglise avec vos parents.
Alors en son nom et pour se mettre en présence, je vous invite à faire le signe de croix.  »
Faire le signe de croix avec les enfants.

EVANGILE

Les Béatitudes sont un texte difficile pour les adultes, plus encore pour les enfants à cause des situations évoquées par Jésus, qui ne sont pas forcément du quotidien familier aux enfants. Il est néanmoins important de les éveiller à ces propositions : le chemin de bonheur proposé par Jésus n’est pas le même que celui du monde, déformé par l’égoïsme de l’homme, par sa recherche d’un bonheur personnel ou sa volonté de dominer. Elles sont un chemin de bonheur exigeant mais gratifiant où Dieu nous invite, les grands comme les petits.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Lc 6,17.20-26)

Jésus descendit de la montagne avec les douze Apôtres et s’arrêta dans la plaine. Il y avait là un grand nombre de ses disciples, et une foule de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon…

Regardant alors ses disciples, Jésus dit :

Heureux, vous les pauvres : le royaume de Dieu est à vous !
Heureux, vous qui avez faim maintenant : vous serez rassasiés !
Heureux, vous qui pleurez maintenant : vous rirez !
Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent et vous repoussent, quand ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable, à cause du Fils de l’homme.
Ce jour-là, soyez heureux et sautez de joie, car votre récompense est grande dans le ciel : c’est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes.
(…)

Explications/ questions

1- Vous êtes heureux si vous acceptez d’être pauvres dans votre cœur, si vous prêtez vos jouets, si vous partagez avec vos copains : Dieu vous prépare une place près de lui !

Jésus sait bien que ce n’est pas drôle d’être pauvre : quand on n’a pas d’argent, pas de maison, pas de jouets, des parents qui n’ont pas de travail… On a peur, on a froid, on est malheureux. Ce n’est pas ça que Jésus demande. C’est dans ton cœur que tu peux être pauvre. Tant mieux si tu as des jouets : prête-les, invite tes copains à jouer avec toi ! Tant mieux si tes parents ont une belle maison : ne l’abîme pas ! Tant mieux si tes parents ont une belle voiture : il y a des fois où c’est mieux de marcher ! Tant mieux si tes parents ont une belle télévision : ne passe pas tout ton temps devant ! Tant mieux si tu as une assiette pleine : ne dis pas tout de suite « j’aime pas ça » ! C’est ça, être pauvre dans ton cœur…

2- Vous êtes heureux si vous pleurez avec ceux qui sont tristes : C’est Dieu qui vous console !

Personne n’a envie de pleurer ! Mais si tu t’es fait mal, si tu n’es pas content, si tu es triste, si tu es fatigué, ça t’arrive sans doute. Et quand tu vois quelqu’un qui pleure, qu’est-ce que tu penses ? que c’est un idiot, une mauviette ? Il a peut-être une vraie raison d’être triste : alors tu peux essayer d’être gentil avec lui, de le consoler. Ce n’est pas facile, ce n’est pas drôle… mais si tu arrives à le faire sourire, tu seras vraiment heureux !

3- Vous êtes heureux si on se moque de vous parce que vous êtes gentils : Jésus est avec vous !

Ça ne fait jamais plaisir quand on se moque de nous. Et pourtant, Jésus nous redit que pour être heureux, il faut d’abord faire ce qu’il demande : être gentil, serviable, obéissant, ne pas dire du mal, refuser de se disputer ou de se battre pour rien. Si tu fais ça, tu seras déjà bien content. Peut-être qu’il y a des petits et des grands qui penseront que tu es un imbécile ? Ce n’est pas drôle mais tu pourras rester content de toi et penser que ce sont eux qui sont malheureux de se moquer des autres.

PRIÈRE

 On va finir par une prière, vous pouvez répéter après moi (se mettre debout ou à genoux et inviter les enfants à faire de même, ils peuvent ouvrir leurs mains, fermer les yeux si cela les aide à se concentrer, parler lentement s’arrêter après chaque phrase pour que les enfants puissent répéter) 🙂 :

Seigneur, aide-moi
A savoir attendre,
A ne pas crier quand je n’ai pas tout de suite ce que je veux,
A partager avec les autres.

Finir par un Notre Père et un signe de croix

POUR SE SOUVENIR

Coloriage : prendre le temps d’expliquer ce qui est dessiné sur le coloriage.

RETOURNER EN SILENCE DANS l’EGLISE

Les animateurs accompagnent les enfants jusque dans l’Eglise, en faisant bien attention qu’aucun enfant ne reste seul. Un animateur attend à la porte de l’Eglise pour faire respecter le silence et les empêcher de courir, il attend que tous les enfants aient regagné leur place avant de revenir à sa place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *