Feuille de messe Lundi 24 décembre – veillée et messe de Noël

COMMUNAUTÉ CATHOLIQUE
FRANCOPHONE DE SINGAPOUR

Lundi 24 décembre 2018  –  4e Semaine de l’Avent

Veillée et messe de Noël

*

Garderie pour les enfants de 0 à 5 ans

Douce nuit

Douce nuit, sainte nuit !
Dans les cieux ! L’astre luit.
Le mystère annoncé s’accomplit
Cet enfant sur la paille endormi,
C’est l’amour infini ! (bis)

Saint enfant, doux agneau !
Qu’il est grand ! Qu’il est beau !
Entendez résonner les pipeaux
Des bergers conduisant leurs troupeaux
Vers son humble berceau !  (bis)

C’est vers nous qu’il accourt,
En un don sans retour !
De ce monde ignorant de l’amour,
Où commence aujourd’hui son séjour,
Qu’il soit Roi pour toujours !  (bis)

*

Je vous salue Marie (Angelus)

Je vous salue, Marie, comblée de grâce.
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus, votre enfant, est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l´heure de notre mort.
Amen, amen, Alléluia.

*

Dans une étable obscure

Dans une étable obscure,
Sous le ciel étoilé
Et d’une Vierge pure,
Un doux Sauveur est né.
Le Seigneur Jésus-Christ
Est né dans une crèche,
Quand a sonné minuit.

Tandis que les Rois mages,
Tandis que les bergers
Lui portent leurs hommages,
Portons-Lui nos baisers.
Le Seigneur Jésus-Christ
Saura bien nous sourire,
En cette heureuse nuit.

Plein d’une foi profonde,
Le monde est à genoux !
Frêle Majesté blonde,
Étends les mains sur nous !
Ô Jésus tout petit,
Le monde entier t’acclame,
Dans l’adorable nuit.

Sur cette paille fraîche,
Malgré le vent qui mord
Dans l’ombre de la crèche,
Le Roi du monde dort.
Le Seigneur Jésus-Christ,
Prions avec les anges,
Dans l’ineffable nuit

*

Chant d’entree

Peuple fidèle, le Seigneur t’appelle :
C’est fête sur Terre, le Christ est né.
Viens à la crèche, voir le Roi du monde.

R/ En lui viens reconnaître, en lui viens reconnaître
En lui viens reconnaître ton Dieu, ton Sauveur.

 Verbe, Lumière, et Splendeur du Père,
Il naît d’une mère, petit enfant.
Dieu véritable, le Seigneur fait homme.

R/ En lui viens reconnaître, en lui viens reconnaître
En lui viens reconnaître ton Dieu, ton Sauveur.

Peuple, acclame, avec tous les anges
Le Maître des hommes qui vient chez toi,
Dieu qui se donne à tous ceux qu’il aime !

R/ En lui viens reconnaître, en lui viens reconnaître
En lui viens reconnaître ton Dieu, ton Sauveur.

Peuple fidèle, en ce jour de fête,
Proclame la gloire de ton Seigneur.
Dieu se fait homme pour montrer qu’il t’aime.

R/ En lui viens reconnaître, en lui viens reconnaître
En lui viens reconnaître ton Dieu, ton Sauveur.

*

Kyrie

Kyrie Eleison, Kyrie Eleison, Kyrie Eleison !
Christe Eleison, Christe Eleison, Christe Eleison !
Kyrie Eleison, Kyrie Eleison, Kyrie Eleison !

*

Première lecture

Lecture du livre du prophète Isaie (Is 9, 1-6)

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi. Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l’allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin. Car le joug qui pesait sur lui, la barre qui meurtrissait son épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés comme au jour de Madiane. Et les bottes qui frappaient le sol, et les manteaux couverts de sang, les voilà tous brûlés : le feu les a dévorés.  Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix. » Et le pouvoir s’étendra, et la paix sera sans fin pour le trône de David et pour son règne qu’il établira, qu’il affermira sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. Il fera cela, l’amour jaloux du Seigneur de l’univers !

– Parole du Seigneur.

*

Psaume (Ps 95 (96))

R/ Aujourd’hui, un Sauveur nous est né : c’est le Christ, le Seigneur.

Chantez au Seigneur un chant nouveau, chantez au Seigneur, terre entière, chantez au Seigneur et bénissez son nom !

De jour en jour, proclamez son salut, racontez à tous les peuples sa gloire, à toutes les nations ses merveilles !

Joie au ciel ! Exulte la terre ! Les masses de la mer mugissent, la campagne tout entière est en fête.

Les arbres des forêts dansent de joie devant la face du Seigneur, car il vient, car il vient pour juger la terre.

Il jugera le monde avec justice et les peuples selon sa vérité !

 *

Deuxième lecture

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre à Tite (Tt 2, 11-14)

Bien-aimé, la grâce de Dieu s’est manifestée pour le salut de tous les hommes. Elle nous apprend à renoncer à l’impiété et aux convoitises de ce monde, et à vivre dans le temps présent de manière raisonnable, avec justice et piété, attendant que se réalise la bienheureuse espérance : la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur, Jésus Christ. Car il s’est donné pour nous afin de nous racheter de toutes nos fautes, et de nous purifier pour faire de nous son peuple, un peuple ardent à faire le bien. 

– Parole du Seigneur.

*

Alleluia

Alléluia hé
Alléluia héhéhé
Alléluia hé
Alléluia héhéhé

Louons le Seigneur
Allélu- Alléluia- Alléluia hé (louons le Seigneur)

Louons le Seigneur
Allélu- Alluia- alléluia Hé

Alléluia hé
Alléluia héhéhé
Alléluia hé
Alléluia héhéhé

*

Évangile 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 2, 1-14)

En ces jours-là, parut un édit de l’empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre – ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville d’origine. Joseph, lui aussi, monta de Galilée, depuis la ville de Nazareth, vers la Judée, jusqu’à la ville de David appelée Bethléem. Il était en effet de la maison et de la lignée de David. Il venait se faire recenser avec Marie, qui lui avait été accordée en mariage et qui était enceinte. Or, pendant qu’ils étaient là, le temps où elle devait enfanter fut accompli. Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. Dans la même région, il y avait des bergers qui vivaient dehors et passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux. L’ange du Seigneur se présenta devant eux, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d’une grande crainte. Alors l’ange leur dit : « Ne craignez pas, car voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple : Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur. Et voici le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. » Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime. »   – Acclamons la Parole de Dieu.

*

Homélie

*

Profession de foi

Je crois en Dieu, le Père tout puissant,
Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers ; le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la Sainte Église catholique,
à la communion des saints, à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.
Amen.

*

Gloire à Dieu

Les anges dans nos campagnes
Ont entonné l’hymne des cieux,
Et l’écho de nos montagnes
Redit ce chant mélodieux :
Gloria in excelsis Deo (Bis)

Ils annoncent la naissance
Du libérateur d’Israël
Et pleins de reconnaissance
Chantent en ce jour solennel :
Gloria in excelsis Deo (Bis)

*

Prière universelle

 R/ Bless the Lord my soul

*

Offertoire

Saldo è il mio cuore, Dio mio.
A te canterà l’anima mia.
Destatevi arpa e cetra,
voglio svegliare l’aurora.

A te la mia lode tra le genti,
perchè fino ai cieli è il tuo amore.
Sorgi ed innalzati, o Dio,
splenda sul mondo la tua gloria.

Con te noi faremo cose grandi.
Con te noi convertiremo il mondo.
Tu sei nostra luce e conforto,
forza, rifugio, o Signore.

Per te noi andremo per il mondo,
inni canteremo alla tua gloria.
Donaci la grazia, Signore,
annunceremo il tuo amore.

 *

Sanctus

Sanctus, Sanctus, Sanctus ! Deus Sabaoth! (bis)
Pleni sunt coeli et terra, Gloria tua !
Hosanna in excelsis deo, Hosanna in excelsis!(bis)
Benedictus qui venit in nomine Domini !
Hosanna in excelsis deo, Hosanna in excelsis!(bis)

*

Anamnèse

Gloire à toi qui étais mort,
Gloire à toi qui es vivant,
Notre Sauveur et notre Dieu,
Viens Seigneur Jésus !

*

Notre Père

Notre Père,
qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

*

Agneau de Dieu

Agnus Dei, Agnus Dei qui tollis peccata mundi !
Miserere nobis.

Agnus Dei, Agnus Dei qui tollis peccata mundi !
Miserere nobis.

Agnus Dei, Agnus Dei qui tollis peccata mundi !
Dona nobis pacem !

*

Communion

  1. Approchons-nous de la table où le Christ va s’offrir parmi nous,
    Donnons-lui ce que nous sommes, car le Christ va nous transformer en lui.
  2. Voici l’admirable échange où le Christ prend sur lui nos péchés,
    Mettons-nous en sa présence, Il nous revêt de sa dignité.
  3. Père nous te rendons grâce pour ton Fils Jésus-Christ le Seigneur,
    Par ton Esprit de puissance, rends-nous dignes de vivre de tes dons.
  4. Voici le temps favorable, le royaume est déjà parmi nous,
    Pourquoi s’attarder en route, car les champs sont blancs pour la moisson.

*

Bénédiction

*

Chant d’envoi

R/ Il est né le divin enfant,
Jouez hautbois, résonnez musettes !
Il est né le divin enfant,
Chantons tous son avènement !

Depuis plus de quatre mille ans,
Nous le promettaient les prophètes
Depuis plus de quatre mille ans,
Nous attendions cet heureux temps.

R/ Il est né le divin enfant,
Jouez hautbois, résonnez musettes !
Il est né le divin enfant,
Chantons tous son avènement !

Ah ! Qu’il est beau, qu’il est charmant !
Ah ! que ses grâces sont parfaites !
Ah ! Qu’il est beau, qu’il est charmant !
Qu’il est doux ce divin enfant !

R/ Il est né le divin enfant,
Jouez hautbois, résonnez musettes !
Il est né le divin enfant,
Chantons tous son avènement !

Une étable est son logement
Un peu de paille est sa couchette,
Une étable est son logement
Pour un dieu quel abaissement !

R/ Il est né le divin enfant,
Jouez hautbois, résonnez musettes !
Il est né le divin enfant,
Chantons tous son avènement !

Partez, grands rois de l’Orient !
Venez vous unir à nos fêtes
Partez, grands rois de l’Orient !
Venez adorer cet enfant !

 R/ Il est né le divin enfant,
Jouez hautbois, résonnez musettes !
Il est né le divin enfant,
Chantons tous son avènement !

O Jésus ! O Roi tout-puissant
Tout petit enfant que vous êtes,
O Jésus ! O Roi tout-puissant,
Régnez sur nous entièrement !

R/ Il est né le divin enfant,
Jouez hautbois, résonnez musettes !
Il est né le divin enfant,
Chantons tous son avènement !

*


Recevez la feuille de messe chaque dimanche en vous inscrivant ici:


 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *