Partage d’Evangile – dimanche 18 novembre

Voici les thèmes évoqués avec les enfants lors du partage de l’Evangile
pendant la messe du dimanche 18 novembre 2018

33e dimanche du Temps ordinaire – Année B

Placer les enfants

Les enfants sont répartis en groupes d’âge. Un animateur par petit groupe.
Les inviter à se placer autour de vous. On peut commencer par faire un tour des prénoms.

Signe de croix

 » Aujourd’hui, Jésus est présent au milieu de nous – même si nous ne le voyons pas – comme il est présent dans l’Eglise avec vos parents. Alors en son nom et pour se mettre en présence, nous faisons le signe de croix. « 

Faire le signe de croix avec les enfants.

LECTURE DE l’EVANGILE

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc (13, 24-32)

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « En ces temps-là, après une terrible détresse, le soleil s’obscurcira et la lune perdra son éclat. Les étoiles tomberont du ciel, et les puissances célestes seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir sur les nuées avec grande puissance et grande gloire. Il enverra les anges pour rassembler les élus des quatre coins du monde, de l’extrémité de la terre à l’extrémité du ciel.
Que la comparaison du figuier vous instruise : dès que ses branches deviennent tendres et que sortent les feuilles, vous savez que l’été est proche. De même, vous aussi, lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le Fils de l’homme est proche, à votre porte. Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive. Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas. Quant au jour et à l’heure, nul ne les connaît, pas même les anges du ciel, pas même le Fils, mais seulement le Père.

EXPLICATIONS / QUESTIONS

Pour les animateurs : Ce dimanche est l’occasion de se pencher sur l’anamnèse qui rappelle la victoire de Dieu sur les forces du mal et l’espérance dont le Christ nous nourrit dans les situations les plus difficiles. Jésus nous parle de son retour. Il veut nous dire que ce monde pourrait disparaître mais le christ sera toujours vivant, ses paroles resteront et nous serons rassemblés autour de Lui.

Pour les enfants :

  • 4/5 ans

Jésus est venu sur la terre il y a très longtemps, plus de 2000 ans. Il est venu par Marie à Bethléem : on le fête à Noël. Il a vécu 33 ans, il est mort sur la croix puis il est ressuscité le jour de Pâques. Tout ce temps-là, les gens qui l’entouraient pouvaient le voir et le toucher. Quarante jours après Pâques, Jésus est « monté au ciel » auprès de Dieu. Depuis ce jour, Jésus est présent en chacun de nous, dans nos cœurs, mais d’une manière invisible. On ne peut plus le voir sur Terre comme on voit les gens qui nous entourent. Mais Jésus a promis qu’il reviendrait sur Terre parmi les hommes. L’important est de savoir que Dieu est avec nous, pour toujours.

On peut choisir chaque jour d’être avec Dieu, de recevoir et de redonner son amour et sa paix.

 

  • 6/7 ans :

Aujourd’hui, Jésus nous parle de LA FIN DU MONDE.
Jésus nous dit bien que nous ne savons pas quand cela arrivera donc inutile de croire toutes les prévisions que font les personnes de ce monde.
Il veut nous dire que ce monde pourrait disparaître mais le christ sera toujours vivant, ses paroles resteront et nous serons rassemblés autour de Lui.

Pour aller, nous,  avec  Jésus jusqu’à la fin du monde, que faut-il faire ? Il nous faut choisir Dieu. Non pas quand on sera vieux, juste avant de mourir, mais chaque jour, dès maintenant. Lui dire OUI, je veux vivre avec toi, je veux faire ta volonté, maintenant et toujours.

Dans ce texte Jésus nous invite également à combattre le mal. Est-ce que vous savez ce que c’est que le mal ? Quelle forme peut-il prendre ? Laissez les enfants répondre : les guerres, la famine, les disputes, la jalousie, le vol, l’isolement, l’égoïsme, la colère ou autrement dit : nos péchés… Etes-vous prêts à combattre le mal sous toutes ses formes ? Oui. Cela pourrait être une résolution pour cette semaine : essayons chaque jour de ne pas laisser le mal se propager autour de nous en amenant la paix.

Prendre le temps d’expliquer ce qui est dessiné sur le coloriage.

PRIERE

On va finir par une prière, vous pouvez répéter après moi (se mettre debout ou à genoux et inviter les enfants à faire de même, ils peuvent ouvrir leurs mains, fermer les yeux si cela les aide à se concentrer, parler lentement s’arrêter après chaque phrase pour que les enfants puissent répéter) 🙂 :

Seigneur, aide-moi à aimer les autres,
Seigneur, aide-moi à accueillir,
Seigneur, aide-moi à annoncer la bonne nouvelle,
Seigneur, aide-moi à faire la paix,
Seigneur, aide-moi à faire la paix avec mes frères et sœurs et à aimer mes parents,
Seigneur, aide-moi à te prier.
Seigneur, je t’aime.
Amen

Finir par un Notre Père et un signe de croix

POUR SE SOUVENIR

Distribuer le coloriage. Faire choisir à chaque enfant l’action qu’il a envie de mettre en œuvre cette semaine (accueillir, faire la paix…), lui proposer de colorier le dessin correspondant. 

RETOURNER EN SILENCE DANS l’EGLISE

Les animateurs accompagnent les enfants jusque dans l’Eglise, en faisant bien attention qu’aucun enfant ne reste seul. Un animateur attend à la porte de l’Eglise pour faire respecter le silence et les empêcher de courir, il attend que tous les enfants aient regagné leur place avant de revenir à sa place.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *